Saal affaire

Plus de 40 000 euros de déplacements sur la G7 en dix mois.
Politis  • 30 avril 2015
Partager :
Saal affaire

C’est un drôle de courrier qu’ont reçu les administrateurs de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), la veille de leur conseil d’administration. Une facture, anonyme, de 40 915 euros de frais de taxis d’Agnès Saal, la PDG de l’INA. Celle-là même qui avait remplacé, en mai 2014, le prodigue Mathieu Gallet. Plus de 40 000 euros de déplacements sur la G7 en dix mois, dont 6 700 euros imputables à son fils et que la PDG a immédiatement remboursés, reconnaissant « une erreur ». Malgré la mise à disposition d’un véhicule de service avec chauffeur, mais soucieuse du bien-être de son personnel, et dévoilant un agenda des plus chargés, elle a plaidé « ne pas vouloir le faire travailler 12 à 15 heures par jour, y compris le week-end ». Une affaire qui roule.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don