Urgent : cherche gauche pour autre politique !

Les incantations du PS à l’union des forces progressistes ont peu de chance d’aboutir sans un changement de cap. L’autre gauche cherche à réunir les opposants à la politique du gouvernement.

Cinq minutes chrono. Manuel Valls n’aura pas eu besoin de plus de temps pour tirer, dimanche soir, les leçons des élections départementales. Contrairement au premier tour, où dans un complet déni de réalité il avait jugé « honorables » les résultats de son camp, le Premier ministre a cette fois reconnu la victoire « incontestable » de la droite parlementaire et « un net recul » de la gauche. Tout en évitant soigneusement d’employer les mots « défaite » et « échec », quand les résultats présentent pourtant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.