Des revenus en béton

Le patron du ciment, Bruno Lafont, va toucher 2,5 millions d’euros.
Politis  • 27 mai 2015
Partager :
Des revenus en béton

Le site d’info Basta ! a fait les comptes : pour avoir mené à bien la fusion entre l’entreprise Lafarge et le groupe suisse Holcim, le patron du ciment français, Bruno Lafont, va toucher une « indemnité exceptionnelle » de 2,5 millions d’euros. Les fruits d’un mérite qui s’ajoutent à 1,8 million d’euros de rémunération et à 722 860 euros de stock-options en actions pour 2014. Cette fusion représentera 35 milliards d’euros de chiffre d’affaires, mais elle coûte déjà 380 suppressions de postes (sur 5 300 dans le monde), dont 166 en France. D’autres pourraient s’ajouter, craignent les syndicats. En trois ans, ce sont 3 000 emplois qui ont été supprimés. Qui, eux, ne méritaient pas d’être maintenus sans doute.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don