VIDEO. La gauche française peut-elle imiter Podemos ?

Entretien croisé avec Raimundo Viejo Viñas, politologue et élu de Podemos à Barcelone et Roger Martelli, historien français du communisme.

Olivier Doubre  et  Erwan Manac'h  • 22 juin 2015
Partager :

Tous deux intellectuels engagés, fins connaisseurs de l’histoire politique et de la gauche, Raimundo Viejo Viñas et Roger Martelli décryptent les clefs du succès de Podemos et des rassemblements de la gauche et des citoyens en Espagne.

« La page blanche » qui a ouvert le terrain social espagnol au mouvement des Indignés s’oppose à la tradition critique française. Podemos tente de sortir du clivage gauche-droite qui « entraîne une position de subalternité face au discours néolibéral », analyse Raimundo Viejo Viñas. « Ce clivage en France a plus de deux siècles et ce qui le structure est d’abord la question de l’égalité » , observe de son côté Roger Martelli.

Lire l’entretien complet : « La force de Podemos est de partir d’une page blanche ! » (accès abonné) 

Raimundo Viejo Viñas est historien et politologue. Il a été une figure du mouvement des Indignés à Barcelone, sur lequel il a publié plusieurs livres et articles. Aujourd’hui cadre de Podemos, il vient d’être élu à la municipalité de la capitale catalane sur la liste de la nouvelle maire, Ada Colau. 

Roger Martelli est historien du communisme et longtemps militant du PCF, aujourd’hui codirecteur de la rédaction du magazine Regards , sur les raisons du succès de son parti, les problèmes d’organisation et la tradition politique dont peut se réclamer Podemos.    

Illustration - VIDEO. La gauche française peut-elle imiter Podemos ? - QUIQUE GARCIA / AFP

Politique
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Sur la guerre en Ukraine, les gauches n’arrivent (encore) pas à s’unir
Politique 1 mars 2024

Sur la guerre en Ukraine, les gauches n’arrivent (encore) pas à s’unir

Socialistes et écologistes veulent que la France soutienne davantage militairement l’armée ukrainienne. Insoumis et communistes plaident pour la voie diplomatique. Tous n’hésitent pas à jouer l’affrontement en ce début de campagne des européennes.
Par Lucas Sarafian
Génération·s : derrière la crise, la main de LFI ?
Politique 23 février 2024

Génération·s : derrière la crise, la main de LFI ?

Le petit parti fondé par Benoît Hamon, tiraillé entre plusieurs options pour les européennes, vient de désapprouver ses deux dirigeants nationaux, Léa Filoche et Arash Saeidi. Des membres les accusent d’avoir tenté un « coup de force ».
Par Lucas Sarafian
Face au RN, les contradictions de la Macronie
Analyse 21 février 2024

Face au RN, les contradictions de la Macronie

Au sein de la coalition présidentielle, les positions sont très floues sur l’attitude à adopter face à la formation de Marine Le Pen. Les erreurs et les « fautes » sur le sujet rendent la ligne macroniste illisible et inconséquente face à la progression de l’extrême droite dans le pays.
Par Lucas Sarafian
La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal
Analyse 21 février 2024 abonné·es

La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal

En 2021, le maire PCF de Grigny, Philippe Rio, remportait le titre de meilleur maire du monde. Cette année, c’est la maire communiste de Graz – la deuxième ville d’Autriche –, Elke Kahr, qui remporte le titre. Le communisme municipal a-t-il de beaux jours devant lui ?
Par Lucas Sarafian