Coupables complaisances

Une complaisance pour le racisme aussi vieille que le parti lepéniste.

Politis  • 16 septembre 2015
Partager :
Coupables complaisances
Photo : MARTIN BUREAU/AFP

La présence du Niçois Philippe Vardon, figure des Identitaires et condamné pour incitation à la haine raciale, sur la liste de Marion Maréchal-Le Pen aux élections régionales ne dérange pas David Rachline, le directeur de campagne de la candidate. « Il vaut mieux ça qu’être condamné pour corruption, ce qui est le cas de nombreux responsables politiques en Paca, en particulier dans les Alpes-Maritimes », déclare le sénateur-maire FN de Fréjus dans un sujet du « Supplément » de Canal +. C’est moins grave « que de truander les Français », insiste-t-il. Cette complaisance pour le racisme est aussi vieille que le parti lepéniste. Ce qui est nouveau, en revanche, c’est la mise en examen du FN, le 9 septembre, pour recel d’abus de biens sociaux et complicité d’escroquerie dans l’enquête sur son financement. Les juges soupçonnent l’existence d’un système de surfacturation qui aurait permis au parti frontiste d’escroquer l’État en 2012, et donc les contribuables, de plus de 10 millions d’euros. Ce système aurait notamment permis de verser deux mois de salaire pour un emploi présumé fictif à… David Rachline. Qui n’a pas été interrogé à ce sujet par l’animateur du « Supplément », Ali Baddou. Dommage.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don