Flagrant délit de propagande

Le journaliste israélien Zvika Kleinavait arpenté en janvier les rues de Paris coiffé d’une kippa.

On se souvient de ce journaliste israélien, Zvika Klein, qui, coiffé d’une kippa, avait arpenté en janvier les rues de Paris. Sur sa vidéo, on voyait apparaître en sous-titres des insultes antisémites. Il disait avoir reçu des crachats. « Il y a des quartiers de Paris qui sont interdits aux juifs », avait-il affirmé sur Fox News. Un journaliste d’« Envoyé spécial », le magazine de France 2, a voulu refaire l’expérience. Lui aussi coiffé d’une kippa, il a parcouru 120 km à Barbès, Vénissieux, Aubervilliers,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents