La LDJ toujours impunie

Une centaine de militants ont manifesté le 22 octobre devant le siège de l’Agence France Presse.

Une centaine de militants de la Ligue de défense juive (LDJ) ont manifesté le 22 octobre devant le siège de l’Agence France Presse aux cris d’« AFP collabos ». Pas contents du traitement du conflit israélo-palestinien. Des projectiles ont été lancés sur la façade du bâtiment. Puis certains « manifestants », encagoulés et armés de bâtons, s’en sont pris violemment à un journaliste du site BuzzFeed, David Perrotin, qui photographiait la scène. Combien d’incidents de ce genre se sont déjà produits ? Ian…

Il reste 47% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.