Les placards du Vatican

Le coming out de Mgr Charamsa a mis le Vatican en émoi le 3 octobre.
Politis  • 7 octobre 2015
Partager :

Mgr Charamsa a le sens du timing. Le coming out de ce prêtre polonais a mis le Vatican en émoi le 3 octobre. Et pour cause, sa sortie du placard s’est faite en fanfare, à la veille de l’ouverture du synode de l’Église catholique sur la famille. Dénonçant dans il Corriere della Sera et l’édition polonaise de Newsweek un clergé « largement homosexuel » mais « homophobe jusqu’à la paranoïa car paralysé par le manque d’acceptation de sa propre orientation sexuelle », le prêtre a appelé l’Église à ouvrir les yeux. Le Vatican a préféré les fermer, jugeant « très grave et irresponsable » cette attitude visant « à soumettre » l’assemblée à venir « à une pression médiatique injustifiée ». Coupable d’aimer – pire, d’amours « intrinsèquement désordonnés » selon la doctrine catholique –, le prêtre reviendra « dans le chemin du ministère du Christ » ou sera défroqué.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don