Drahi tacle Bolloré

Il vient de lui souffler les droits de retransmission du foot anglais pour les trois prochaines saisons.

Le président du conseil de surveillance de Vivendi (Canal +), Vincent Bolloré, vient de se faire un nouvel ami : Patrick Drahi. Le patron d’Altice (Numericable), à la tête de Libé et de l’Express, de Ma Chaîne Sport, récent acquéreur de BFM TV et de RMC, vient de lui souffler les droits de retransmission du foot anglais pour les trois prochaines saisons. Coût de la transaction : 100 millions d’euros par saison, contre la soixantaine que mettait Canal. Dans le foot, on appelle ça un tacle sévère. Si le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Cinéma à l’Élysée

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Le blanchiment de Le Pen

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents