60 000 euros le retrait de plainte

Lors de la prise d’otages de l’Hyper Cacher, BFMTV annonçait en direct que des otages restaient cachés dans une chambre froide du magasin.

Lors de la prise d’otages de l’Hyper Cacher, BFMTV annonçait en direct que des otages restaient cachés dans une chambre froide du magasin. Les jours suivants, les ex-otages déposaient une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui ». Finalement, la plainte a été retirée, en échange de quoi BFM doit verser 60 000 euros au Fonds social juif unifié, fédérant plusieurs associations soutenant notamment les victimes du terrorisme. « Dans un souci d’apaisement, a déclaré la chaîne, BFMTV souhaite réitérer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents