Israël : L’artillerie lourde contre une française

Enceinte, Elsa Lefort a été expulsée de l'État hébreu.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


« Engrossée par un terroriste palestinien, une employée du consulat français de Jérusalem expulsée d’Israël » : c’est le titre de JSS News – site d’information tout ce qu’il y a de plus officiel qui donne le ton du discours israélien à l’adresse de la communauté juive française – sur l’expulsion d’Elsa Lefort du territoire hébreu. Fille de Jean-Claude Lefort, ex-député communiste et ancien président de l’association France Palestine solidarité, la jeune femme, enceinte de 6 mois, et qui vit à Jérusalem avec son époux, a été expulsée du territoire israélien le 5 janvier. Mariée depuis 2014 à Salah Hamouri, un Franco-Palestinien condamné à sept ans de prison par un tribunal militaire israélien et libéré en 2011, elle avait obtenu un visa de service pour passer les fêtes de fin d’années en France. À son retour, Elsa Lefort, en poste à l’Institut français du Proche-Orient, rattaché au consulat, s’est vu notifier sa « dangerosité ».


Photo : Martin Bureau/AFP

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.