Grande-Synthe: Traversée du camp

Une partie des 3 000 réfugiés installés dans le camp de de Grande-Synthe près de Dunkerque pourraient déménager dans cinq à six semaines dans un site préparé par Médecins sans Frontières. En attendant, ils luttent contre l'hiver.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


None

Haut de page

Voir aussi

Articles récents