Légion d’honneur : Mamie fait de la résistance

Camille Senon, 93 ans, rescapée d’Oradour-sur-Glane, a refusé le rang de commandeur de l’Ordre national du mérite.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Est-ce une quasi centenaire qui aura la peau de Manuel Valls ? Le Premier ministre a dû l’avoir mauvaise, après que Camille Senon, 93 ans, rescapée d’Oradour-sur-Glane, a refusé sa proposition personnelle de l’élever au rang de commandeur de l’Ordre national du mérite. D’autant que la dame, aujourd’hui proche du Front de gauche, a largement fait savoir les raisons de son refus : « Pas question d’accepter une décoration venant d’un gouvernement qui ne respecte pas les salariés », a-t-elle lancé sur RMC, en référence à la loi travail. Accepter cette distinction, a aussi expliqué la Limougeaude dans une lettre adressée à Matignon, serait « renier toute ma vie militante pour plus de justice et de solidarité, de liberté, de fraternité et de paix ». Si c’est une gentille mamie qui le dit…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents