« Depuis plus d’un an, le gouvernement turc mène une sale guerre sur l’ensemble du territoire »

Députée kurde du Parti démocratique des peuples (HDP), Tuğba Hezer dénonce les exactions commises au Kurdistan turc et revient sur la levée de l’immunité parlementaire qui touche son parti.

Le 20 mai 2016, le Parlement turc votait en faveur d'une réforme constitutionnelle permettant de lever l’immunité des députés visés par des procédures judiciaires. Une mesure ciblant 55 des 59 députés du Parti démocratique des peuples (HDP), contre lesquels des centaines de plaintes ont été déposées. L'objectif ? Étouffer l'opposition. Venue en France pour alerter l’opinion publique à l'occasion d'une conférence de presse organisée à l'Assemblée nationale lundi 27 juin, Tuğba Hezer, jeune élue de la…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents