Le FN au naturel

Pour le leader du FN en Auvergne-Rhône-Alpes, le Mémorial des enfants juifs exterminés est "trop politisé".

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Christophe Boudot, leader du FN en Auvergne-Rhône-Alpes, aurait volontiers réduit de moitié la subvention de la Région au Mémorial des enfants juifs exterminés, comme le proposait Laurent Wauquiez. Il l’a dit sur Télé Lyon Métropole, le 7 octobre : « La Maison d’Izieu était trop politisée, un peu “too much”. On s’en est servi pour faire acte de repentance, toujours. » Ces propos ont suscité un tollé qui a contraint l’élu FN à s’excuser.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.