Zemmour / Albin Michel : Com’ un air d’islamophobie

Pour la maison d'édition, le programme de l’extrême droite devenu un argument de vente.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Albin Michel n’a pas pour seul tort de publier les essais d’Éric ­Zemmour, il leur fait aussi de la pub. Celle parue dans différents journaux a provoqué un tollé jusque dans le monde politique. « L’ennemi public n° 1… est n° 1 des ventes », clame-t-elle à côté du visage du pamphlétaire qui a – rappelons-le – son rond de serviette dans tous les grands médias. Puis d’afficher les citations assassines des critiques : « Délire islamophobe (L’Obs) », « Il faut déradicaliser Zemmour (Libération) », « Souverainiste réactionnaire (Le Monde) ». Le programme de l’extrême droite devenu un argument de vente… Mais où va-t-on ?


Haut de page

Voir aussi

Articles récents