Réfugiés : L’amalgame honteux de Ciotti

L’élu des Alpes-­Maritimes compare les citoyens de la vallée de la Roya aidant les migrants à « des délinquants ».

Politis  • 7 décembre 2016
Partager :
Réfugiés : L’amalgame honteux de Ciotti
Photo : jean-luc thibault / Citizenside / AFP

Dans un communiqué publié le 2 novembre, Éric Ciotti compare les citoyens de la vallée de la Roya aidant les migrants, dans les Alpes-­Maritimes, à des filières de passeurs, « des délinquants », « des individus hors la loi aveuglés par l’idéologie de la mouvance d’extrême gauche ». Et il demande aux pouvoirs publics de les « traquer sans aucune complaisance », mettant en avant le danger encouru par les mineurs isolés.

L’association Roya citoyenne a aussitôt réagi en dénonçant « la désinformation, l’irresponsabilité et accessoirement la malhonnêteté » du président du conseil départemental, puisque ces habitants n’ont jamais caché leur engagement. Certains se retrouvent même devant les tribunaux pour cela.

Le député Les Républicains se targue des 207 mineurs hébergés actuellement par le département, alors que, le même 2 novembre, 300 citoyens ont déposé plainte à l’encontre du conseil départemental, du conseil régional, du préfet et des services de l’aide sociale à l’enfance pour « délaissement de personnes hors d’état de se protéger ». 

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don