À quoi joue l’État en Corse ?

Un coup de filet visant une vingtaine de jeunes nationalistes mardi a fait monter la tension dans l’île, alors qu’élus et militants s’emploient à promouvoir le débat démocratique depuis que le FLNC a déposé les armes en 2014.

Olivier Doubre  • 8 mars 2017 abonné·es
À quoi joue l’État en Corse ?
© Photo : Olivier Doubre

Dix-neuf interpellations ont eu lieu en Corse à six heures du matin, le mardi 7 mars. Qui sont ces dangereux criminels ? Principalement des jeunes militants de la Ghjuventù indipendentista (GI, Jeunesse indépendantiste, syndicat étudiant majoritaire à l’université de Corte), tirés du lit par les gendarmes, pour la plupart dans la maison parentale devant leurs familles et voisins.

Les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes