Gestion de l’eau : Les courants contraires du PCF

Plusieurs communes d’Île-de-France pourraient basculer vers le public. Mais les équilibres anciens sont difficiles à faire bouger.

Erwan Manac'h  • 15 mars 2017 abonné·es
Gestion de l’eau : Les courants contraires du PCF
© photo : Manuel Cohen / AFP

L’attribution du marché de l’eau potable a toujours généré des relations troubles entre les élus locaux et les multinationales. Avec le vent nouveau qui souffle sur ce débat depuis une dizaine d’années, le Parti communiste se trouve face à un devoir d’inventaire. En particulier parce

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Publié dans le dossier
Public-privé : La guerre de l’eau
Temps de lecture : 3 minutes