Marie José Mondzain : Penser à la racine

Dans Confiscation, Marie José Mondzain défend une conception de la radicalité valorisant l’énergie créatrice et la liberté d’action politique.

En exergue, cette phrase de Ludwig Wittgenstein : « Il faut parfois retirer de la langue une expression et la donner à nettoyer pour pouvoir ensuite la remettre en circulation. » L’espace d’un livre, la philosophe Marie José Mondzain a retiré de la circulation le mot « radicalité » pour lui redonner une nouvelle vigueur politique et philosophique. On sait ce que le combat dans la langue a d’essentiel. Marie José Mondzain remonte à Thucydide, le premier à constater les torsions de sens subies par les mots…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents