Les candidats FN sous la loupe de BuzzFeed

Le site a publié mardi matin une enquête révélant les propos homophobes, racistes et antisémites d'une centaine de frontistes qui se présentent aux législatives.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Durant plus d'un mois, six journalistes de BuzzFeed ont cherché et épluché les profils des candidats frontistes. Le résultat est parlant : un panorama d'une centaine de candidats qui dessinent ce qu'est le Front national en 2017. « Cette masse révèle que ces "dérapages" ne sont pas de l'ordre de l'exception, explique Jules Darmanin, qui a travaillé sur l'enquête. On y voit le fond idéologique du parti, que ses dirigeants tentent de lisser. »

Thèmes chers à l'extrême droite

Dans les posts ou tweets des candidats, on retrouve les thèmes chers à l'extrême droite. Comme la candidate de la 1ère circonscription des Pyrénées-Atlantiques, Claudie Cheyroux, qui partage sur son mur Facebook un dessin affirmant que les richesses de l'islam sont, entre autres, « le viol, la pédophilie et la décapitation ».

© Politis

On peut aussi citer les nombreux commentaires racistes et antisémites de Bernard Sironneau (1ère circonscription de la Drôme), qui a notamment liké une caricature représentant Christiane Taubira dans la célèbre publicité de Banania sous le slogan « Y a pas bon Taubira ». Ou encore le commentaire du candidat de la 2e circonscription de Mayotte, Madi Anli Boinali, daté de mai 2016, dans lequel il exprimait sa haine des Comoriens : « Si je pouvais les asperger d'un produit pour les exterminer, je ne m'en serais pas privé ».

L'homophobie n'est pas en reste, comme le montre ce retweet de Marie Mavande, candidate de la 11e circonscription de Seine-Saint-Denis.

© Politis

Une piqûre de rappel

Difficile aussi d'ignorer les nombreux liens entre le parti et les divers groupuscules d'extrême droite, en particulier lorsque Philippe Vardon, cofondateur du Bloc identitaire, est candidat dans la 3e circonscription des Alpes-Maritimes. Et plus encore lorsque Julie Rechagneux (2e circonscription de Gironde) pose sur plusieurs photos avec des individus appartenant au groupe de musique Kommando Kastor Krew dont les initiales « KKK » font référence au Ku Klux Klan.

À lire aussi >> Identitaires : le retour des refoulés

Lorsqu'il s'agit du Front national, la justice n'est jamais bien loinplusieurs candidats ont déjà eu affaire à la loi, que ce soit pour une enquête de fraude fiscale pour Christophe Barbin, candidat dans la 1ère circonscription des Landes, ou pour des « violence en réunion avec armes » pour lesquelles Frédéric Boccaletti a écopé d'un an de prison dons six mois fermes.

« C'est peut-être maladroit »

Invité à France Info le jour de la publication de l'enquête, Nicolas Bay, secrétaire général du parti, a évoqué la maladresse des candidats frontistes, arguant que ceux-ci « disent la vérité sur l'immigration, sur l'islamisme, sur l'insécurité, mais ils ne tiennent pas du tout des propos racistes, contrairement à ce que l'on entend ». De son côté, David Rachline, sénateur-maire FN de Fréjus, invité sur la matinale de France Inter, a mis en cause le journal en ligne :

Il y a des dérapages sur l'homosexualité dans l'entourage de M. Macron. Le travail de BuzzFeed n'est pas honnête.

« Évidemment, leur but est de nous présenter comme des militants anti-FN, analyse Jules Darmanin. Mais c'est ignorer tout le travail que nous avons fait avant. » La preuve, le site publiait, il y a moins d'une semaine, un article relevant les propos homophobe d'un candidat investi par En Marche !.

À lire aussi >> BuzzFeed, d'humour et d'info


Haut de page

Voir aussi

Emparons-nous du local et refondons la démocratie

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents