Loi travail : alerte à l’enfumage

Le contenu de la loi d’habilitation par ordonnances, examinée le 28 juin, laisse une grande marge de manœuvre au gouvernement et confirme les pires inquiétudes des syndicats.

Énième épisode qui dessine de manière encore plus floue ce que sera la « loi travail XXL » d’Emmanuel Macron. Nous connaissons désormais les grandes lignes du « projet de loi d’habilitation », que le conseil des ministres devait examiner le 28 juin, autorisant l’exécutif à prendre « des mesures pour la rénovation sociale ». Le titre vague, les articles courts et synthétiques correspondent à la nature de ce type de texte. Et cela ne rassure pas lorsque l’on sait que c’est celui-ci qui donnera naissance à une réforme profonde du droit du travail d’ici à la fin du mois de septembre. Dans les six pages se bousculent les propositions plus ou moins attendues avec, pour seul point commun, leur imprécision. À lire aussi >> Ce que l’on sait de la « loi travail XXL »

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents