Silence sur les Malta Files ?

Près de 150 000 documents confidentiels révèlent une optimisation fiscale massive. Mais personne n’en parle.

Politis  • 14 juin 2017
Partager :
Silence sur les Malta Files ?
photo : SEAN GALLUP / GETTY IMAGES EUROPE / AFP

La révélation date du 1er juin : « Renault et PSA, qui ont tous deux l’État à leur capital, ont éludé 119 millions d’euros d’impôts en installant leurs filiales d’assurances à Malte », résume Mediapart, qui a sorti l’affaire avec le réseau européen EIC. Près de 150 000 documents confidentiels constituent les Malta Files. Mais personne n’en parle. 

« Le porte-parole de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, nous a répondu, sans rire, que cette optimisation fiscale était légale… », commente Mediapart. Et de rappeler : l’optimisation fiscale prive la France d’au moins 60 milliards d’euros par an. Malte, qui préside l’Union jusqu’au 30 juin, ampute ses partenaires de deux milliards d’euros de recettes fiscales. Seuls les eurodéputés verts ont réagi en réalisant un rapport sur le contournement de l’impôt par l’île. Le ministre des Finances de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, lui, a taxé Malte de « Panama de l’Europe ».

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don