Turquie : Délirante célébration du coup d’État manqué

Recep Tayyip Erdogan a promis, dimanche lors d'un discours célébrant le coup d'État manqué du 16 juillet 2016, « d’arracher la tête de ces traîtres » qui ont, selon lui, fomenté le putsch.

Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, vient d’inventer un nouveau genre de manifestation festive : les « célébrations du coup d’État manqué ». L’autocrate turc à tenu à prendre la parole à une heure inhabituelle pour un discours : 3 h 32 du matin, ce 16 juillet. Soit un an, jour pour jour, minute pour minute, après le déclenchement de la tentative de putsch qui a failli emporter son pouvoir, en juillet 2016. À lire aussi >> Notre dossier « Turquie : Le coup de force d’Erdogan » Plus ridicule encore : il…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents