L’Autriche vire (très) à droite

Les conservateurs ont remporté une victoire relative qui les mènera sans doute à composer avec l’extrême droite.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les élections législatives autrichiennes du 15 octobre ont vu la victoire des conservateurs du Parti populaire (ÖVP), emmenés par le jeune Sebastian Kurz, âgé de 31 ans. Une victoire relative (avec 31,7 % des suffrages) qui mènera sans doute ce probable futur Premier ministre à composer, comme il ne s’en est pas caché durant la campagne, avec l’extrême droite du FPÖ qui, fort de ses 25,9 % des voix, talonne les sociaux-démocrates du SPD (27 %). On doute que l’UE hausse vraiment le ton contre cette arrivée de l’extrême droite au pouvoir…


Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’Etat »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents