Catalogne : Divisés, les indépendantistes infligent un camouflet à Rajoy

Le bloc indépendantiste, arrivé en tête aux élections régionales convoquées par Madrid, va désormais devoir faire face à ses propres fractures internes et aux obstacles judiciaires pour constituer sa majorité.

Résultat familier à l’issue d’élections hors du commun. Le « bloc indépendantiste », constitué de la coalition du président destitué Puigdemont « Junts per Catalunya » (« Ensemble pour la Catalogne »), de la gauche ERC et des anticapitalistes de la CUP, a réussi hier soir, par l’addition des fauteuils de ses composantes, à reconduire sa majorité au Parlement catalan à l’issue d’élections convoquées par Madrid, dans le cadre d’une campagne ayant atteint un niveau de polarisation maximale et une mobilisation…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents