Cannabis : une idée fumeuse

Un rapport parlementaire préconise d'infliger des amendes aux usagers de cannabis.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


La France est le pays le plus répressif d’Europe en matière de stupéfiants et, en même temps, celui où les jeunes sont les plus gros consommateurs (et expérimentateurs). Un rapport parlementaire présenté le 24 janvier a proposé une réforme qui infligerait désormais aux usagers de cannabis des amendes pour leur consommation. Une telle mesure « soulagerait » sensiblement policiers et gendarmes, souvent débordés par le nombre de petites affaires de consommation de cannabis (près de 140 000 interpellations annuelles), mais « ne saurait toutefois constituer une réelle mesure de santé publique », selon Jean-Pierre Couteron (Le Monde, 23 janvier), président de la Fédération Addiction, structure qui fédère la grande majorité des acteurs médico-légaux en charge de la prévention, de la réduction des risques et du traitement des addictions…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.