Procès de Tarnac – Jour 4

L’audience a démarré par un recadrage assez ferme de la présidente avant d’attaquer le plat de résistance : le PV 104 dont l’authenticité est contestée par la défense.

Ingrid Merckx  • 16 mars 2018 abonné·es
Procès de Tarnac – Jour 4
© PATRICE PIERROT / CROWDSPARK

Corinne Goetzmann a-t-elle été recadrée elle-même ? Lui a-t-on renvoyé de mauvais échos du déroulement de ce procès de Tarnac qui se tient au palais de justice, à Paris, depuis le 13 mars ? Ou bien a-t-elle eu le sentiment qu’on avait profité de son indulgence ? Toujours est-il que la présidente du tribunal démarre ce quatrième jour d’audience par une mise au point assez ferme.

« Les débats ont été assez atypiques », commence-t-elle avant d’embrayer sur la raison d'être d'un procès pénal :

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)