Des écrivains alertent sur l'avenir de la bibliothèque de Belfort

Suite à une baisse de budget, qui risque de fragiliser la bibliothèque municipale de Belfort, des auteurs adressent une lettre ouverte au maire et aux élus de la ville.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Une centaine d'écrivains de la région de Belfort alertent, dans une lettre ouverte au maire et aux élus de la ville, sur l'avenir de la bibliothèque municipale, à la suite de la baisse du budget de l'institution, du doublement des tarifs d’inscription et du gel des postes vacants. Un collectif d’usagers avait déjà lancé une pétition qui avait recueilli plus de 4 000 signatures au 18 juin. Voici le texte adressé à l'édile par les auteurs :

« Les bibliothèques et les librairies indépendantes constituent le premier réseau grâce auquel nos textes sont découverts, partagés, commentés, échangés. Bibliothécaires et libraires nous accueillent pour des rencontres, organisent des salons ou des prix de lecteurs, font œuvre de passeurs. C’est pourquoi nous sommes particulièrement sensibles à tout ce qui peut remettre en cause leur rôle et fragiliser leur position, dans un contexte où la lecture perd des adeptes et où plus globalement l’accès à la culture nous paraît un rempart contre la tentation du repli sur soi.

La bibliothèque municipale de Belfort, riche de presque 300 000 documents, fréquentée par plus de 150 000 personnes chaque année pour une moyenne de 280 000 documents prêtés par an, est un service public culturel de premier plan dans le Territoire de Belfort. Conformément aux missions qui lui sont assignées, elle propose des animations variées, contribue à l’information, au loisir, à l’éveil culturel et à la formation de tous sans distinction, et cela grâce à une politique tarifaire avantageuse.

Nous avons appris que vous avez doublé les tarifs d’inscription à la bibliothèque, et que vous envisagez désormais de réduire le budget d’acquisitions de plus de 40 %. Comment, dans ces conditions, les salariés de la bibliothèque pourront-ils maintenir une offre variée et de qualité ? Beaucoup de livres, CD et DVD n’auront plus leur place à la bibliothèque. C’est tout un pan de la création culturelle qui restera méconnu. N’acheter chaque année que 3 500 documents nouveaux (contre plus de 6 000 auparavant), dans une ville de 50 000 habitants, nous paraît clairement insuffisant.

Vous avez présidé en 2016 et 2017 la remise du prix littéraire de la Ville de Belfort, et vous avez affirmé en ces deux occasions votre attachement à la culture et au livre en particulier : c’est pourquoi nous vous interpellons pour vous demander de revenir sur cette décision, pour nous incompréhensible, de diminuer aussi fortement les subventions de la bibliothèque de votre ville.

« Un homme qui a soif d’apprendre et n’en a pas les moyens souffre d’une terrible agonie parce que c’est de livres, de livres, de beaucoup de livres qu’il a besoin, et où sont ces livres ? » (Extraits du discours de Federico Garcia Lorca prononcé en septembre 1931 devant la population de son village natal de Fuente Vaqueros pour l’inauguration de la bibliothèque.) »

Les signataires :

Philippe Annocque, Fred Arnoux, Gilles Bachelet, Michèle Ballanger, Pierre Barrault, Samantha Barendson, Arno Bertina, Guy Boley, Dominique Boudou, Christophe Bregaint, Geneviève Brisac, Isabelle Bruhl-Bastien, Benoît Camus, Manuel Candré, Jacques Cauda, Antonin Crenn, Dane Cuypers, Séverine Daucourt, Aurélien Delsaux, Amandine Dhee, Alexander Dickow, DOA, Seb Doubinsky, Clotilde Escalle, Éric Faye, Caryl Férey, Thomas Flahaut, Isabelle Flaten, René Frégni, Arnaud Friedmann (lauréat prix de la Ville de Belfort 2017), Catherine Faye, Laetitia Gand, Hélène Gaudy, Éric Genetet (lauréat prix de la ville de Belfort 2016), Brigitte Giraud, Emmanuel Grand, Arnaud de la Grange, Cédric Gras, Victoria Horton, Benoît Jeantet, Philippe Koeberlé, Jérôme Lafargue, Perrine Le Querrec, Gilles Laporte, Jérôme Leroy, Christophe Levaux, Aurore Mamet, Dominique Manotti, Gilles Marchand, Fabien Maréchal, Lionel-Édouard Martin, Jean-Pierre Martin, Nicolas Mathieu, Caroline de Mulder, Derek Munn, Jean-François Paillard, Sylvain Pattieu, Éric Pessan, Pascale Petit, Anthony Poiraudeau, Jean-Bernard Pouy, Thierry Radière, Yves Ravey, Emmanuel Regniez, Marc Roger, Alain Roussel, Christophe Sanchez, Tristan Savin, Jacky Schwartzmann, Stéphane Vanderhaeghe, Michaël Uras, Romain Verger, Christiane Veschambre, Marc Villard, Marc Villemain, Catherine Ysmal, Carole Zalberg.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents