Dossier : Drogues : Pourquoi ça coince en France ?

Anne Coppel : « La politique des drogues en France est une politique policière »

La sociologue Anne Coppel explique les raisons du blocage idéologique français en faveur de la répression. Et prône des programmes pragmatiques au niveau régional.

Présidente d’honneur de la première association d’usagers de drogues française (Auto-Support d’usagers de drogues, Asud), Anne Coppel est à la fois chercheuse en sciences sociales, experte à ce titre des politiques des drogues, et une militante en faveur, a minima, de la décriminalisation de l’usage simple des stupéfiants aujourd’hui illicites. Son militantisme remonte au début des années 1990 lorsque, en pleine épidémie de sida, les « toxicos » sont parmi les premiers frappés. L’hécatombe est bien souvent…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents