Dans les ruines de l’Allemagne de l’Est

L’urbex – pour exploration urbaine – est une nouvelle pratique de recherche historique dans des lieux abandonnés, proche de l’enquête de détective. L’ex-RDA fourmille ainsi de richesses oubliées…

Nicolas Offenstadt  • 3 avril 2019 abonné·es
Dans les ruines de l’Allemagne de l’Est
© photo : Exploration urbaine à Berlin.crédit : John MACDOUGALL/AFP

Les ruines et les lieux abandonnés, ou vides, attirent, et en particulier ceux du passé récent. Aujourd’hui, tout un mouvement, l’« urbex » (exploration urbaine), à vrai dire hétérogène, les parcourt avec frénésie. Pour certains, c’est avant tout le frisson de l’aventure ; pour d’autres, c’est une fuite temporaire hors du quotidien. D’autres encore y

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Compenser l’hégémonie pesante d’une histoire « roman national » dans l’espace public, y compris médiatique ? On s’y emploie ici.

Temps de lecture : 4 minutes