Cinquante-deux nuances de vert

Même si les membres du groupe écolo au Parlement européen affichent de nombreuses particularités, ils restent les plus cohérents, en dépit de 18 pays représentés.

Agathe Mercante  • 1 mai 2019 abonné·es
Cinquante-deux nuances de vert
© photo : Un meeting des Verts européens, le 10 avril à Villeurbanne, avec l’Allemande Ska Keller (à gauche), Yannick Jadot et Eva Joly.crédit : JEFF PACHOUD/AFP

Les apparences sont parfois trompeuses. Il est en effet difficile d’imaginer ensemble les 52 élus qui composent le groupe Les Verts-Alliance libre européenne du Parlement européen, tant ils viennent d’horizons (18 pays) et de cultures (centralisme, fédéralisme) différentes. Comment imaginer que les Allemands de Bündnis 90-Die Grünen puissent cohabiter avec les Espagnols d’Iniciativa per Catalunya Verds

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes