Cinquante-deux nuances de vert

Même si les membres du groupe écolo au Parlement européen affichent de nombreuses particularités, ils restent les plus cohérents, en dépit de 18 pays représentés.

Les apparences sont parfois trompeuses. Il est en effet difficile d’imaginer ensemble les 52 élus qui composent le groupe Les Verts-Alliance libre européenne du Parlement européen, tant ils viennent d’horizons (18 pays) et de cultures (centralisme, fédéralisme) différentes. Comment imaginer que les Allemands de Bündnis 90-Die Grünen puissent cohabiter avec les Espagnols d’Iniciativa per Catalunya Verds ? Là où les uns gouvernent la région de Rhénanie-Palatinat et la ville d’Hambourg avec les sociaux-démocrates du SPD, et vont même jusqu’à tenir la région de Bade-Wurtemberg avec les chrétiens-démocrates de la CDU, les autres appartiennent à une formation néo-communiste et écologiste. Et pourtant… Alors qu’une pareille amplitude idéologique ferait exploser n’importe quelle formation à l’échelle nationale, le groupe fondé en 1999 se porte bien. « Nous avons mené et remporté de grandes batailles », se félicite Karima Delli, eurodéputée d’Europe écologie-Les Verts et sixième sur la liste de Yannick Jadot pour les prochaines européennes.

À lire aussi >> Notre entretien avec Yannick Jadot : « L’écologie doit devenir la matrice du projet européen »

La création d’une commission d’enquête européenne sur le « Dieselgate », c’était eux ; l’imposition de normes d’émission de CO2 pour les poids lourds, encore eux ; l’interdiction de la pêche électrique, toujours eux. Cette mandature parsemée de réussites, ils l’expliquent avant tout par leur unité. En effet, le groupe des Verts européens est le plus soudé des groupes du Parlement européen, avec un « taux de cohésion » (votes identiques) de 95,3 % (1).

Il reste 64% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Décote, départ à 64 ans, valeur du point… On vous dit tout sur la réforme des retraites

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents