La guerre sociale de Macron

Derrière la mobilisation du 5 décembre, très fédératrice, se joue une bataille d’ampleur pour stopper l’offensive néolibérale sans précédent de l’actuel gouvernement.

Michel Soudais  • 4 décembre 2019 abonné·es
La guerre sociale de Macron
© Manifestation de pompiers et de personnels de santé le 15 octobre à Paris.Karine Pierre /AFP

C’est un détail parmi les nombreux marchés passés par l’État. Mais à quelques jours du déclenchement de la mobilisation sur les retraites, une information publiée au Bulletin officiel des annonces des marchés publics et aussitôt diffusée sur les réseaux sociaux, le 27 novembre, a pris valeur de symbole. Le gouvernement venait de passer commande de 1 280 lanceurs de balles de défense mono-coup et 450 lanceurs multi-coups auprès de deux entreprises françaises pour un montant de plus de 2,3 millions d’euros. Que l’exécutif, malgré les condamnations unanimes des médecins, des instances

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)