Dossier : Grands projets inutiles : Luttes locales, bienfait global

NDDL : La ZAD prend racine

Deux ans après l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, les activistes ont obtenu des baux agricoles sur leurs parcelles. Ils se battent désormais pour la régularisation de l’habitat.

O_n vous conseille résolument de venir avec vos bottes, insistait l’invitation à l’anniversaire. _Les salamandres ont vécu un automne frétillant sur la ZAD et nous sommes de nouveau dans une zone extrêmement humide. » Trois violentes ondées viennent de traverser le ciel. Pourtant, même en hiver, le bocage de Notre-Dame-des-Landes n’a jamais rebuté les soutiens à la lutte. Quelque 250 personnes ont rallié le lieu-dit de la Gaîté, une parcelle hautement symbolique : là se dressait un corps de ferme, le…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents