[PODCAST] Bure : un combat historique contre les déchets nucléaires

Le procès des opposant·es au centre d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure s'est tenu du 1er au 3 juin. Poursuivi·es pour association de malfaiteurs, ils et elles dénoncent une manœuvre politique pour criminaliser la lutte. Radio Parleur, Politis et Basta ! vous racontent les différents visages de cette lutte avec leurs invité.es.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


L'opposition au projet Cigéo était moins bruyante depuis quelque temps. La faute au Covid, mais aussi à une enquête judiciaire lancée en 2017 contre un certain nombre de militant·e·s antinucléaires dont 7 sont poursuivis en justice pour divers motifs dont celui très grave d’association de malfaiteurs. Parmi les prévenu·e·s, la plupart ont subi une interdiction de territoire, et n’avaient pas le droit de se rencontrer. Des mesures strictes et efficaces pour affaiblir la lutte. Leur procès qui a eu lieu entre le 1er et le 3 juin a ravivé la flamme et démontré que la solidarité entre antinucléaire de toutes les générations est intacte. Après quatre ans d’instruction, une question demeure : lutter contre le nucléaire revient-il à lutter contre la raison d’Etat ?

Pour l'historien Lény Patinaux, l'idée du temps est omniprésente dans l'action de l'Andra :

Les premiers déchets attendus à Bure doivent encore refroidir pendant des décennies avant d'être transférables dans la Meuse. De ce fait, il y a une occupation du terrain qui a le temps de devenir incontournable et toute la puissance de l'état est là.

Mais face à cette occupation massive du territoire par l'industrie du nucléaire, la résistance s'organise depuis 30 ans. Les rédactions de Radio Parleur, Politis et Basta ! reviennent sur les raisons vitales de militer contre l’enfouissement de déchets radioactifs à 500m sous nos pieds, et racontent cette lutte protéiforme.

Nos invités :

Leny Patinaux, historien des sciences, ancien salarié de l'Andra et auteur d'une thèse sur l'enfouissement nucléaire et sa dimension temporelle

Patrick Piro , journaliste pour Politis qui a travaillé régulièrement sur la lutte à Bure et le nucléaire

Animation : Martin Bodrero. Réalisation : Étienne Gratianette. Chroniques depuis Bar-Le-Duc : Violette Voldoire et Vanina Delmas. Production : Nolwenn Weiler, Martin Bodrero, Vanina Delmas.

Nos derniers articles sur le sujet :

Les retrouvailles de la lutte anti-Cigéo

Déchets nucléaires : la loi du prince

Procès de Bure : une ouverture très politique

Et tous les articles, tribunes et échos publiés sur Politis.fr

À écouter chaque semaine : l’émission « Penser les luttes » de Radio Parleur


Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.