Une réforme de l’assurance-chômage brutale et déconnectée du réel

Le gouvernement souhaite mettre en place un système de « contracyclicité » visant à adapter les règles d’indemnisation en fonction de la conjoncture économique.

Pierre Jequier-Zalc  • 28 septembre 2022 abonné·es
Une réforme de l’assurance-chômage brutale et déconnectée du réel
© Une manifestation de soutien à Pôle Emploi, à Toulouse, en janvier 2021. (Photo by Alain Pitton/NurPhoto)

Contracyclicité. Un mot compliqué pour un principe qui l’est beaucoup moins. Une assurance-chômage « plus stricte quand trop d’emplois sont non pourvus, plus généreuse quand le chômage est élevé », pour reprendre les termes d’Emmanuel Macron. Voici, en résumé, ce que prépare le gouvernement. À l’heure actuelle, les détails de la mesure n’ont pas encore été révélés. Quels seront les indicateurs permettant de déterminer si la conjoncture est « bonne » ou « mauvaise » ? Quels paramètres ces indicateurs feront-ils varier ? La

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)