Lu

Le « réformiste » Bertrand Delanoë donne dans le Monde (16 juin) un coup de chapeau à Daniel Cohn-Bendit pour sa campagne européenne : « Il a fait une campagne européenne et écologiste située au centre-gauche [sic] en parvenant à gommer, dans le discours des Verts, certains aspects à tonalité un peu gauchiste. » Le maire de Paris, qui « ne réfute pas » la qualification de « libéral libertaire » , admet qu’ « au plan économique » le chef de file d’Europe Écologie est « beaucoup plus libéral » que lui. « Il…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.