En Sarkozie

Prévisible Parisot Depuis Séoul, où elle assistait au sommet du G20, Laurence Parisot a dénoncé comme « destructeur » d’emplois un timide amendement du Sénat au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), qui limite les allégements de charges dont bénéficient les entreprises et pourrait rapporter 2,9 milliards d’euros. Une « source de fragilisation incroyable pour nos petites et moyennes entreprises » , selon elle. La patronne des patrons n’a rien dit en revanche de cet autre amendement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.