Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 5€/mois. :

Politis Web illimité

5 par mois Offre de lancement
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

9 par mois Offre de lancement
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

Donner aux gays le droit d’adopter ?

Avec le projet de loi autorisant le mariage des couples homosexuels, revient la question de l’adoption par ces couples. Selon Stéphane Nadaud, la refuser revient à s’opposer aux valeurs d’une société de droit. Pour Pierre Lévy-Soussan, une telle situation briserait la construction psychique de l’enfant.

Précisons d’abord que, sur cette question, mon discours n’est pas celui d’un expert « psy ». En tant que « psy » (-chiatre, -chologue, -chanalyste), je pense qu’il est impossible de se prononcer « pour » ou « contre » l’adoption d’enfants par les couples de même sexe. Selon moi, la seule position qui vaille sur une telle question ne peut être que politique. La question : « Être homosexuel entraînerait-il le fait d’être un plus mauvais parent que les autres, voire l’impossibilité de l’être ? » est ...
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents