Boutin ne tend pas l’autre joue

L’ultra-catho a été enlacée tendrement par quatre (belles) jeunes femmes dénudées pour une séance improvisée de câlinothérapie.

Pauvre Christine ! L’ultra-catho chez qui le Pacs a déclenché une grosse crise de larmes et un besoin irrépressible de sortir sa Bible à l’Assemblée, puis qui a craint que le mariage pour tous ne vienne effacer la frontière entre homosexualité et pédophilie… Pauvre Christine, si mal à l’aise avec les choses de la chair… La voici raide et blanche, un vertige d’angoisse passant dans son regard figé, enlacée tendrement par quatre (belles) jeunes femmes dénudées pour une séance improvisée de câlinothérapie.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.