Cukierman veut censurer Todd

Le président du Crif a exprimé « sa surprise » à la suite de l’annonce de la présence d’Emmanuel Todd à un colloque de la mosquée de Paris.

Roger Cukierman ne manque décidément pas de culot. Le président du Crif a récemment écrit à Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, pour exprimer « sa surprise » à la suite de l’annonce de la présence d’Emmanuel Todd à un colloque de la mosquée. « Ce dernier, écrit Cukierman, avait en effet fait une analyse sévère de la marche du 11 janvier 2015, organisée après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher. » L’analyse de Todd aurait même « insulté la mémoire des victimes ». On savait déjà…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.