« Il y a une droitisation des élites socialistes »

Benoît Hamon, quadra, député européen et porte-parole du PS, craint une présidentia-lisation du PS et dénonce les « conversions » rapides.

François Hollande a esquissé des réformes idéologiques et organisationnelles. A-t-il l'autorité suffisante pour les mener ? Benoît Hamon : Le problème n'est pas un problème de légitimité ou d'autorité. Les difficultés du Premier secrétaire aujourd'hui sont le résultat d'une forme de crise morale : certains ont des difficultés à considérer que la délibération collective les engage ; la pipolisation et la personnalisation du débat politique a considérablement meurtri le PS. Quand tous les partis…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.