Le sens de sa mort

Guiseppe Tommasi reprend sa vie en main devant la caméra de Mehdi Sahebi, qui a filmé ses derniers mois d’existence dans « le Temps des adieux ».

Guiseppe Tommasi ressemble à une vieille star du rock déchue. On devine qu'il eut belle allure ­ d'anciennes photos en attestent ­ mais, sous sa longue chevelure noire qui commence à grisonner, un corps se délite. À 44 ans, Guiseppe Tommasi est junkie, malade du sida et cancéreux. À Zurich, Mehdi Sahebi a filmé les neuf derniers mois de sa vie, jusqu'à son dernier souffle à l'hôpital, sa mise en bière et son incinération. L'histoire de Guiseppe Tommasi, qu'il résume en quelques phrases, situe un contexte…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.