À chaque université son univers

Si les universités populaires ont pour point commun la gratuité et l’accès libre, elles présentent néanmoins des différences d’approche.

Unir l’université avec le populaire, c’est réaliser une équation séduisante. Associés, ces deux mots sonnent d’abord comme un label citoyen. Et renvoient aussi à l’histoire – riche et ancienne – de l’éducation populaire. Mais, de l’Association des universités populaires de France (AUPF) à l’Université de tous les savoirs en passant par les structures d’ATD-Quart Monde ou le « réseau Onfray », cette appellation recouvre de nombreuses réalités. Tous ces lieux, ou presque, ont adopté le principe de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.