Lu

Politis  • 22 octobre 2009
Partager :

Dans Libération, ce mot inquiétant d’Alain Bauer à propos des nouveaux fichiers policiers : « Il s’agit de fichiers de renseignements sur des personnes qui n’ont pas encore commis d’acte répréhensible mais qui sont susceptibles de le faire. » Alain Bauer est, rappelons-le, président du Groupe de contrôle des fichiers de police et de gendarmerie. Voici donc le fichier du soupçon généralisé. Avec une telle conception, les fichiers de police et de gendarmerie sont sous bonne garde !

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don