Entendu

Invité de Jean-Pierre Elkabbach, lundi, Michel Barnier, futur commissaire européen au Marché intérieur (sa nomination ne sera effective que fin janvier), a expliqué vouloir « consolider » le marché intérieur « dans l’intérêt des citoyens, des consommateurs et des petites entreprises, davantage que des grandes » . Un propos rassurant. Vendredi, José Manuel Barroso, son nouveau patron, avait expliqué que la tâche qu’il avait confiée à Michel Barnier était « très claire » : « Approfondir le marché intérieur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.