Là-bas

Politis  • 10 mars 2011
Partager :

Le défenseur de Sarajevo arrêté

Il est considéré comme un traître par les nationalistes serbes : Jovan Divjak, militaire de l’armée yougoslave, a organisé la défense de Sarajevo, assiégée entre 1992 et 1995. Une fois la paix revenue, il a fondé une association pour venir en aide aux enfants victimes de la guerre, quelle que soit leur nationalité. La Serbie l’a mis sur une liste de 18 suspects de crime de guerre, et les autorités autrichiennes viennent de procéder à son arrestation. Le 5 mars, dans la capitale bosniaque, plus de 5 000 manifestants ont réclamé sa libération. « Nous ne pouvons accepter que la justice soit détournée de sa mission première et serve d’instrument de vengeance. Cette affaire témoigne surtout du refus persistant de la Serbie de reconnaître sa responsabilité dans le siège de Sarajevo » , protestent, en France, plusieurs associations, dont le CCFD.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don