Les réformes de la victoire

Après le 10 mai, on a vu très vite le passage aux 39 heures, la libéralisation des ondes, le remboursement de l’IVG et bien sûr l’abolition de la peine de mort…

Michel Soudais  • 5 mai 2011 abonné·es

La victoire de la gauche, le 10 mai 1981, s’est traduite par une intense activité réformatrice jusqu’au tournant libéral de mars 1983. Nommé le 22 mai, le gouvernement de Pierre Mauroy décide une

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
En finir avec Mitterrand
Temps de lecture : 2 minutes