Les langoustines ne remuent plus

Si la rentrée est si tôt, c’est qu’il n’y a plus de sortie. La première lettre, issue du préfixe re-, est devenue superflue.

Zacharia Dosseur  • 8 septembre 2011 abonné·es

«Rentrée », littéraire, des ministres, de la téléphonie mobile, de la radio, de la télé, mais avant tout la vraie, la « rentrée des classes », le mot est partout, dit, écrit, depuis plusieurs semaines, comme si le travail des élèves, des parents, des professeurs ne devait jamais s’arrêter : cours, copies, préparations de cours, cours, copies, préparations… Vacances vers le 10 juillet ? Hum, quelques jours, à peine, pas

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Digression
Temps de lecture : 5 minutes