Les vœux de Dassault

Politis  • 5 janvier 2012
Partager :

« Nous vous donnons toutes les informations possibles, en évitant les commentaires qui relèvent de la pure démagogie, totalement irresponsables, promettant n’importe quoi pour recueillir des suffrages. » On l’a compris, les vœux du patron du Figaro, Serge Dassault, en une de son propre journal (du 2 janvier), vouent aux gémonies tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à une politique de gauche. Après tout, le Figaro n’a-t-il pas mis en frontispice la belle formule de Beaumarchais : « Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur» ? Comme on pouvait s’y attendre, l’industriel milliardaire conclut que Nicolas Sarkozy est l’homme providentiel qui, à « lui seul, pourra sauver la France et les Français de la faillite ! » Qu’est-ce qu’il attend alors ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don